Expériences inédites
31

La cité Maya de YAXCHILÁN AU MEXIQUE

Une cité engloutie par la jungle

Yaxchilan au Mexique

Perdue en pleine jungle, Yaxchilán est une ancienne cité mayacité mayacité maya cachée sur le territoire des Indiens Lacandons. Pénétrer l’épaisse forêt qui abrite ses vestiges précolombiens est déjà une aventure en soi. Avec l’impression d’atteindre le bout du monde, c’est aux confins du Mexique qu’il faut se rendre pour mériter ce site incroyable. Juste-là, de l’autre côté du rio Usumacinta, s’étend le Guatemala.

La Chapelle Sixtine de la civilisation Maya 

Dans la brume matinale, le voyage commence par une escale incontournable à Bonampak, surnommé « la chapelle Sixtine du monde maya ». Il faut s’habituer à la pénombre pour découvrir les œuvres peintes sur ses parois de pierre. Peu à peu, des fresques incroyables apparaissent : silhouettes coiffées de plumes, bouches entrouvertes et regards noirs semblent prendre vie sous nos yeux.  Aucun vestige de l’art maya n’atteint un tel réalisme au Mexique.

Découverte du Mexique à bord d’une lancha 

La suite ne peut se faire qu’en pirogue à moteur, « la lancha » comme les mexicains l’appellent. De chaque côté du rio, la jungle à perte de vue recouvre les montagnes d’un épais feuillage. Ici, la vie déborde de toute part. Sur notre passage, des oiseaux mystérieux chantent à tue-tête sans jamais oser se montrer, nichés dans cet entrelacs de lianes préhistoriques et d’immenses fleurs colorées. Dans la moiteur envoûtante, il n’est pas rare de frissonner en croisant le chemin  de quelques crocodiles impassibles nageant près de la rive…

Lancha - Mexique

La cité Maya mystérieuse 

Après avoir vogué près d’une heure dans ce décor d’aventure, il faut encore marcher quelques minutes dans la forêt pour atteindre enfin la cité mystérieuse.

« Sous les cris des singes « hurleurs » qui s’efforcent de mériter leur nom, apparaissent peu à peu à travers le feuillage, des vestiges précolombiens conservés là depuis plus de dix siècles. »

La cité émerge dans toute sa splendeur. Yaxchilán est le site le plus riche en stèles recouvertes de glyphes du Mexique. Ces écrits que l’on doit aux scribes mayas ont permis d’apprendre beaucoup sur la culture et les modes de vie de l’époque. Sur la grande place cérémonielle, un magnifique escalier de pierres polies par l’histoire conduit à un temple couronné d’une crête faîtière. Sur les portes, des bas-reliefs superbement conservés relatent l’histoire de la dynastie Jaguar qui régnait il y a 1 500 ans environ.

En foulant ces pierres millénaires, on se surprend à revivre cet âge d’or perdu avec ses rituels mystiques, ses batailles sanglantes, ses  dieux et ses rois.  Aujourd’hui, Yaxchilán est resté un haut lieu de culte pour les Indiens Lacandons qui viennent y réaliser leurs rites chargés d’encens et d’offrandes de Copal. A part eux, peu de visiteurs s’aventurent jusque-là. Un isolement qui préserve jalousement cette part de mystère qui manque aux grands sites touristiques du Mexique. 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi :