Récits de voyageurs
4

La vie traditionnelle Sri Lankaise

Aller à la rencontre des locaux, par Adeline Gressin

On circule lentement sur les routes du Sri Lanka, cela permet d’observer la vie qui va et qui vient. La vie des villes et surtout celle des champs. Des rizières aux villages reculés, je vous emmène à la rencontre des campagnes et de la cuisine sri lankaises.

Campagnes - par Adeline Gressin - Sri Lanka

Le travail dans les rizières

Nous sommes en septembre, les rizières sont asséchées, le riz est jaune, mûr, prêt à être récolté. Si le matériel motorisé fait son apparition dans les rizières du Sri Lanka, il n’est tout de même pas rare de voir encore le riz être coupé manuellement. Les ramasseurs s’activent. Les uns le fauchent, les autres le battent. Nous nous arrêtons sur le bord de la route pour les observer.

En ligne et courbés, hommes et femmes travaillent en rythme sous un soleil de plomb et une atmosphère humide.

Un peu plus loin sur notre route, nous nous arrêtons chez ce couple qui nous explique qu’une fois ramassés, les grains sont étalés sur une bâche afin de les faire sécher au soleil. Secs, ils seront remisés en sac dans un coin de la maison et constitueront la réserve de la saison. Ce riz sera parfois utilisé comme monnaie d’échange pour d’autres vivres. Du riz contre de la viande ou des légumes.

L’agrotourisme au Sri Lanka

De fil en aiguille, notre voyage nous mène jusqu’à ce village que nous atteignons en pirogue en passant par de jolis marais. Nous allons à la rencontre d’un jeune couple qui fait de l’agrotourisme en recevant des touristes à leur table pour déjeuner. Avant de passer à table et goûter aux plats traditionnels sri lankais cuisinés à base de produits de leur jardin, notre hôte nous emmène visiter son potager puis sa cuisine située dans une case faite de torchis, de terre battue et de chaume. Elle nous montre tous les ustensiles utilisés quotidiennement. Pas de plan de travail, tout se passe à même le sol. Du van pour le riz à la râpe à noix de coco, en passant par le pilon, je m’y essaye mais je n’ai pas du tout la même dextérité qu’elle !

Habitante - par Adeline Gressin - Sri Lanka

Déjeuner typique au Sri Lanka

Au menu du jour, un déjeuner végétarien à base de riz bien sûr, ingrédient de base de tous les repas au Sri Lanka, de légumes, de noix de coco, d’oignons, et surtout d’épices qui parfument tous les mets locaux. Un festin cuisiné avec beaucoup d’amour dont mes papilles se souviennent encore.

Autour de moi dans les jardins, les hommes et les femmes s’activent à ramasser les oignons et autres tomates qui seront vendus sur les marchés. Après ce repas, il est temps de repartir. Fini la vie des champs, les temples m’appellent !

Les Sri Lankais sont accueillants. Où que je sois, à la campagne ou en ville, sur le bord d’un champ ou dans un temple, ils s’arrêtent, viennent me voir, me disent  bonjour et me souhaitent la bienvenue. J’aime ces échanges uniques, souriants et chaleureux dont seule l’Asie a le secret.

Adeline Gressin, éditrice du blog Voyagesetc.fr Voyagesetc.fr Voyagesetc.fr

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi :